Pierre Brien entre au conservatoire régional de Poitiers à 7 ans.
Pendant 10 ans, il étudie piano, percussions, solfège, chorale et orchestre.
L’année de son bac, il obtient son CFEM en solfège.

Il poursuit alors des études scientifiques puis spécialisées en audiovisuel dans le but de devenir ingénieur du son.

Durant cette période, il est batteur dans plusieurs groupes, notamment au sein de Cellule X, et chante dans différentes chorales et ensembles vocaux. Au terme de ses études, il entre aux studios Guillaume Tell.
studio-g-tellIl y affectionne particulièrement les projets de musiques de film au cours desquelles il rencontre Vladimir Cosma, Alexandre Desplat, Bruno Coulais, Michel Legrand, Jean-Claude Petit, Marco Beltrami…

Dans le même temps, il reprend des cours au conservatoire de Saint-Ouen. Piano, composition, improvisation. Il obtient son CFEM en piano. Il écrit ses premières pièces.

Au bout de 6 années très riches, il quitte Guillaume Tell.
En collaboration avec Stéphane Briand, il compose des jingles pour un habillage radio. Il se spécialise aussi dans la numérisation et commence à donner des cours particuliers de piano.
En parallèle, il continue, en qualité d’ingénieur du son, de collaborer avec Vladimir Cosma sur des projets ponctuels, travaille sur des films tels que « Gainsbourg, Vie Héroïque » de Joan Sfar (musique d’Olivier Daviaud) ou « Océans » de Jacques Perrin et Jacques Cluzaud (musique de Bruno Coulais) et enregistre et mixe plusieurs musiques de film du compositeur David Reyes.
Il écrit aussi ses propres musiques, la musique à l’image restant son domaine de prédilection.